La méthode pour apprendre à lâcher-prise et dormir comme un bébé

Il existe différentes raisons pour lesquelles nous pouvons rencontrer des difficultés à nous endormir. Certaines peuvent être d’origines physiologiques et nécessitent les conseils d’un médecin, mais la très grande majorité des insomnies implique une mauvaise hygiène de sommeil et/ou des difficultés à gérer ses émotions et ses pensées. En particulier, ces insomnies peuvent être dues à une mauvaise gestion du stress et de l’anxiété faisant suite à l’accumulation de soucis personnels ou professionnels.

Qui n’a pas subi cette impuissance face à des pensées parasites que l’on ressasse sans cesse et qui nous empêchent de dormir? Ces angoisses sont potentiellement justifiées et nécessitent d’être traitées en profondeur afin de trouver des solutions.

Savoir lâcher-prise dans ces moments difficiles permet de mettre fin à ce cercle vicieux de ces angoisses nocturnes. Dans les lignes qui vont suivre, je vais vous dévoiler une technique très puissante qui vous permettra si vous l’appliquez à la lettre de passer d’un état émotionnel négatif à un état de relaxation et de lâcher-prise. Cette méthode est issue de la PNL et a fait ses preuves dans de multiples circonstances qui dépassent largement les problèmes d’insomnies.

La méthode du cercle du lâcher-prise

Cette méthode consiste à utiliser ce que l’on appelle en PNL « l’ancrage« . L’ancrage est un stimulus externe qui déclenche automatiquement une réponse interne cognitive émotionnelle et comportementale. Ces ancrages peuvent utiliser différents canaux sensoriels: visuel, auditif, olfactif ou kinesthésique.

secrets du sommeil

Exemple d’ancrage:

– la vue d’une photo familière qui vous amène à ressentir les mêmes émotions que vous aviez eues au moment du souvenir original;

– l’odeur d’un parfum qui va vous rappeler instantanément une personne;

– une chanson qui nous rappellera un souvenir précis, etc…

C’est typiquement le principe de l’expérience du chien de Pavlov ou de la célèbre madeleine de Proust. Nous avons accumulé dans notre vie ces « ancres » positives ou négatives que nous déclenchons volontairement ou non.

Dans la méthode que je vais vous dévoiler, vous allez construire volontairement un ancrage multiple en utilisant plusieurs modalités sensorielles. Le but sera d’identifier un état de ressource provenant d’une expérience du passé et d’associer cet état à des ancres multiples vous permettant d’y accéder facilement et instantanément.

Je vous explique toutes les étapes ci-dessous:

stress insomnie1. Revivre une situation de lâcher-prise du passé.

Placez-vous debout et retrouver mentalement une expérience de votre passé où vous étiez en total lâcher-prise. Fermez les yeux si vous le désirez et associez-vous totalement à cette expérience avec tous vos sens. Revoyez clairement par vos yeux du passé, entendez précisément ce que vous entendiez lors du souvenir et ressentez intensément la puissance de ce lâcher-prise à ce moment précis.

2. Installer un ancrage kinesthésique.

Pendant que vous ressentez cette sensation de lâcher-prise, établissez un ancrage kinesthésique. Cela peut être un geste particulier comme de serrer vos deux mains, de joindre votre pouce et votre index, de rapprocher vos bras sur votre poitrine, etc… Choisissez un « code » kinesthésique que vous associerez à cet état de lâcher-prise. Puis relâcher l’ancre.

3. Créer votre cercle du lâcher-prise.

Imaginez maintenant un cercle sur le sol devant vous (ancrage spatial). Imaginez que ce cercle est entouré d’une certaine couleur (ancrage visuel). Prenez une bonne inspiration et sautez dans ce cercle de couleur en réactivant l’ancrage kinesthésique du point 2 (ci-dessus) et sentez l’état de lâcher-prise s’intensifier.

4. Intensifier l’état de lâcher-prise.

Restez dans le cercle et intensifiez le souvenir de l’expérience de lâcher-prise. Ressentez la couleur du cercle dans lequel vous êtes vous entourer complètement et vous transmettre ce lâcher-prise qui sera également amplifié par le maintien de votre ancrage kinesthésique.

5. Sortez du cercle.

A ce stade sortez du cercle en relâchant également votre ancrage kinesthésique.

6. Associez un mot de passe.

Choisissez un mot de passe (ancrage auditif). Associez-vous à nouveau à l’état de lâcher-prise comme au point 1 (ci-dessus). Réactivez en dehors du cercle l’ancrage kinesthésique et le mot de passe. Visualisez à nouveau le cercle de couleur. Prenez à nouveau une bonne inspiration avant de sauter dans le cercle. Tout en pénétrant dans ce cercle maintenez l’ancre kinesthésique et prononcez le mot de passe intérieurement ou à voix haute. Laissez-vous envahir par cet état de lâcher-prise intensifié par l’association de toutes les ancres (kinesthésique, visuelle, spatiale, auditive).

7. Sortez du cercle.

Sortez à nouveau du cercle en relâchant également votre ancrage kinesthésique.

8. Répétez la séquence du point 6.

Afin de bien associer toutes les ancres à votre état de lâcher-prise, répétez plusieurs fois (minimum 3 fois) la combinaison des ancrages kinesthésique, visuel, spatial et auditif. Cette répétition permettra de bien ancrer l’état de ressource et à pouvoir par la suite y accéder sur commande et en toutes circonstances.

9. Test d’efficacité.

En dehors du cercle, continuez à ressentir le lâcher-prise mais sans réactiver les ancres. Pensez à une situation problématique actuelle ou future où vous auriez besoin de lâcher-prise. Accueillez cette ressource en vous et observez intérieurement comment vous vous comporteriez. Si le lâcher-prise n’est pas assez fort, réactivez l’ensemble des ancres en retournant dans le cercle de couleur, en prononçant votre mot de passe et en activant l’ancre kinesthésique. A l’intérieur du cercle observez à nouveau intérieurement comment vous vous comporteriez dans votre situation problématique.

Adaptation du protocole pour les problèmes de sommeil. 

Insomnie

Vous pouvez utiliser cette méthode pour lâcher-prise avant d’aller vous coucher et mettre de côté toutes vos pensées parasites qui vous oppressent. Je vous suggère de modifier dans ce cas l’ancrage spatial. Vous pouvez utiliser votre lit à la place du cercle. Ainsi, vous associerez encore plus facilement votre matelas à l’état de lâcher-prise.

J’espère que cette technique pourra vous aider à vous placer dans un état de ressource intérieur utile pour vous à des moments particuliers. Vous pouvez utiliser cette méthode pour accéder sur commande à tous les états internes que vous voulez (lâcher-prise, confiance en soi, motivation, etc…)

Cet article participe à l’événement À la croisée des blogs sur le thème Le lâcher-prise qui est organisé ce mois-ci par notre cher Christopher du blog Speedevelopment.

Testez ce protocole et laissez vos commentaires ci-dessous. Si vous avez apprécié l’article, alors n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux !!