Dormir est un besoin fondamental pour notre santé

Le sommeil est un état ancestral qui répond à un besoin universel physiologique. Il est devenu une priorité de santé publique et sa gestion a de profondes implications sociales et économiques.

Selon de récentes enquêtes épidémiologiques, près de 30% de la population française souffrent de problèmes de sommeil1. Les conséquences négatives sur la santé de la dette de sommeil et des troubles du sommeil sont énormes. La privation de sommeil chronique volontaire est la cause la plus fréquente des troubles du sommeil, entrainant en particulier une somnolence diurne excessive. Cette privation de sommeil chronique est la plupart du temps motivée par des facteurs sociaux et économiques.

La privation de sommeil est fréquente et assumée par nos cultures contemporaines, et pourtant le prix à payer pour l’individu et la société n’est que peu analysé. Les effets cumulatifs de la dette de sommeil et des troubles du sommeil ont été associés à un large éventail de conséquences néfastes sur la santé, y compris un risque accru d’hypertension artérielle, de diabète, d’obésité, de dépression, de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral2,3.

(1) Chan-Chee C, et al., (2011). Rev Epidemiol Sante Publique. 59(6):409-22; (2) Spiegel K, et al., (2005). J Appl Physiol 99:2008-2019; (3) Koren D, et al., (2011). Diabetes Care 34:2442-2447.

Si vous avez aimé cet article, merci de le partager en cliquant sur les liens des réseaux sociaux à gauche. Merci !!! 

7 réflexions sur « Dormir est un besoin fondamental pour notre santé »

  1. Ping : | secrets-du-sommeil.com

  2. Super ton blog!

    Tu prêches un converti! Il me faut mes 8 heures par nuit sinon je deviens limite narcoleptique.

    Est-ce que tu penses que la montre qui te réveilles le matin dans une phase de sommeil léger est vraiment utile? D’ailleurs en as tu déjà entendu parler?

    A très bientôt,
    Chris

    • Salut Chris,
      merci pour ton post. Oui effectivement en fonction des gens, les effets des privations de sommeil à long terme peuvent être dramatiques… Je ne connais pas ces montres qui te réveillent en phase de sommeil leger… Je suis curieux, si tu as des infos… cela pourrait me permettre de compléter un article que je prévois d’écrire sur les réveils difficiles 😉
      Si cette montre existe, je pense qu’elle se cale sur la détection de mouvement correspondant à des phases d’éveils pendant la nuit. Ces petit éveils caractérisent la fin d’un cycle d’environ 90 minutes… Au bout de 5 cycles la montre pourrait sonner au cours de cette phase (parfois inconscient). Je vais me renseigner…
      Mais je doute qu’il existe une montre capable de détecter les ondes cérébrales… sans être en contact avec le scalpe…
      Mais il est vrai qu’il est préférable de se réveiller à la fin d’un cycle, plutôt qu’en phase de sommeil profond ou sommeil paradoxal… Le réveil est alors difficile, voir très difficile 😉 Il est parfois mieux de se lever à 6h du matin qu’à 7h si on est en plein milieu d’un cycle 😉
      A bientôt
      Thierry

  3. Merci beaucoup pour cet article… Je suis moi-même une hyperactive et Il est vrai que nous ne nous rendons plus compte de l’importance du sommeil sur notre santé… Beaucoup de gens pensent certainement que c’est une perte de temps. Il est donc important de rappeler les risques… Quel est le but de ce blog? Association?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.