Comment régler le minuteur de votre sommeil ?

8 réflexions sur « Comment régler le minuteur de votre sommeil ? »

  1. Bonjour.
    Depuis près d’une semaine je souffre de trouble du sommeil. Je m’en dors en général aux alentours de 23h, puis il m’arrive de me réveiller pour une raison ou pour autre vers 4h, 5h parfois même 2h du matin, toujours avec l’envie de dormir mais incapable d’y arriver… il m’arrive de retrouver le sommeil vers 6h ou 7h du mat, quand je ne travaille pas je peux me permettre de me rendormir pour 2 ou 3 heures, chose que je ne peux me permettre quand je dois me lever tôt. Dans cette situation comme l’autre, sans sommeil suffisant et réparateur, je me trouve fatiguée toute la journée, faisant beaucoup d’effort pour me concentrer. Quand l’occasion se présente j’essaie de faire une sieste en vain. Même en utilisant des somnifères naturels ou autre ça ne s’arrange pas.
    J’en suis venue à redouter la venue de la nuit.
    Que me conseillez vous?
    Merci beaucoup pour votre aide.

    • Bonjour Lila, je comprends très bien votre problème. Ce type d’insomnie est assez classique rassurez vous… et il est certainement temporaire car il est normale d’avoir des insomnies quelques nuit pour diverses raisons. L’insomnie peut disparaitre comme elle est venue. Une première approche est de ne surtout pas dramatiser son insomnie… ne lui donnez pas trop d’importance dans votre vie… en tout cas dans votre situation où elle ne dure que depuis une semaine… Tout d’abord, il serait important de comprendre ce qui a changé dans votre vie avant d’avoir ces problemes de sommeil? Avez-vous changé certaines de vos habitudes (horaires, déménagement, stress, evenements dans votre vie, prise de médicaments, etc…). Evitez de tomber dans le piège des somnifères car ces molécules ne vous endorment pas mais vous « anesthésient » le cerveau et présentent souvent des effets secondaires s’ils sont pris trop longtemps.
      Un point important également à savoir est d’identifier si de manière générale vous êtes plutôt du matin ou du soir? Si vous êtes plutôt du matin, je vous conseille de tester un coucher plus tôt, vers 21h30, 22h. Il est possible que vous vous reveillerez encore à 5h du matin, mais votre sommeil aura été plus réparateur. Il est également important d’identifier combien d’heures de sommeil vous avez besoin pour avoir un sommeil réparateur? 6h, 7h, 8h ? Un conseil que je peux vous donner aujourd’hui c’est de ne pas rester dans votre lit/chambre lorsque vous vous restez éveillée plus de 20 minutes sans trouver le sommeil. C’est très important pour ne pas que votre cerveau associe le fait de ne pas dormir avec votre chambre et votre lit. Je vous conseille donc d’aller dans une autres pièce calme, lumière tamisée et de faire une activité calme (lecture/musique/séance d’auto-hypnose/relaxation/méditation). Et lorsque vous sentez que le sommeil revient, retourner vous coucher dans votre lit. Si l’insomnie recommence, recommencer… Mais surtout ne restez pas dans votre lit si l’éveil perture… N’hésitez pas à aller consulter votre médecin si le problème persiste afin de faire un bilan de santé, ce qui vous rassurera également et éliminera d’autres problèmes qui pourraient perturber votre sommeil. Mais encore une fois évitez les somnifères sauf s’ils sont prescrits par un spécialiste du sommeil qui sait mieux comment les utiliser et les arrêter. Tenez-moi au courant par mail si vous le désirez dans la rubrique contact… Bien à vous.

  2. Bonsoir, ma sœur souffre d un trouble de sommeil lié a sa dépression il y’a quelques années. Je voudrais l aider car la souffrance est omniprésente , elle a du mal a travaille, elle s endort au volant. Pouvez m aider a l aider svp. Cynthia

    • Bonjour Cynthia. Je comprends ce que votre soeur vit. Effectivement la dépression peut engendrer des troubles du sommeil et en particulier des insomnies. Ce qui serait important dans son cas serait dans un premier temps de soigner sa dépression avant d’entamer un programme de reconditionnement à l’endormissement. L’idéal serait que votre soeur me contacte par mail (dans la rubrique contact du site) afin de faire le point. Bien à vous. Thierry

  3. Merci Thierry pour cet article !

    Concernant les rythmes circadiens : existe-t-il des études concernant les réponses physiologiques (température du corps, libération des hormones, etc…) des personnes qui travaillent de nuit ou qui sont amenées à changer régulièrement leurs durée et leurs horaires de coucher ?
    Est-ce qu’en théorie, ces dernières seraient différentes de celles de quelqu’un qui suit « naturellement » un rythme circadien ?

    En gros : est-ce que les réponses physiologiques dépendent principalement de l’environnement (ex : luminosité) ou de l’habitude ?

    Vraiment intéressant en tout cas ton article 🙂

    À bientôt !

  4. Ping : Se battre (contre soi-même) dans un environnement inadéquat... (5 Inputs) • Leader & Blogueur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.