La méthode pour enfin en finir avec les réveils difficiles.

sommeil

Vous en avez assez de ces réveils difficiles où l’alarme sonne et vous extirpe d’un rêve agréable. Et bien dans les lignes qui vont suivre, je vais vous dévoiler une méthode qui vous assurera un réveil réussi tous les matins et qui vous fera vivre une journée sans fatigue. 

Vous êtes si bien sous votre couette au chaud allongé confortablement… Et pourtant vous savez qu’il va falloir vous lever et éteindre se réveil qui émet cette sonnerie quotidienne détestable… Mais l’idée même de bouger son corps est un calvaire… En plus, vous n’êtes pas tourné du bon côté et votre bras est trop court… Il va falloir se retourner et ouvrir les yeux pour ne pas tout faire tomber sur votre table de nuit en essayant maladroitement d’accéder à ce bouton ! Après un effort herculéen de votre volonté, vous arrivez enfin à l’éteindre… Enfin le calme revient dans votre chambre et après cette épreuve, vous vous octroyez quelques minutes de récupération avant de vous lever… Mais malgré vous, le sommeil vous rappelle… Vous luttez… Mais il est trop fort… Les bras de Morphée sont si réconfortants… Mais quelques minutes plus tard, le réveil sonne à nouveau tel un 2ème avertissement avant la sanction… Le stress vous empare et vous décidez, agacé, de faire taire définitivement cet imposteur matinal et de vous lever. Vous êtes finalement debout la bouche sèche, les yeux entrouverts à déambuler dans votre chambre. Vous reprenez difficilement vos esprits afin de commencer temps bien que mal votre journée.

Comme vous pouvez le constater, ce scénario sent l’expérience vécue! Effectivement tout petit déjà, je n’étais pas du matin. Adolescent encore, je me souviens de ma mère m’arrachant ma couette pour m’obliger à me lever ;-). Il a quelques années encore, je ressentais cette sensation d’enfer sur terre le matin au réveil. J’ai essayé de multiples stratagèmes, astuces, techniques afin de me réveiller plus efficacement. J’ai également essayé toutes sortes de réveils, tous les plus technologiques les uns que les autres (les réveils lumières, les réveils ambiance nature, les réveils montres / bracelets vibrants, etc.). Mais rien ne marchait, j’étais toujours en proie à cette fatigue matinale qui me gâchait la vie!

Pourquoi ça ne marchait pas?

Parce que j’appliquais de mauvais principes. Utiliser la volonté pour se réveiller le matin ne marche pas toujours même si la veille avant d’aller se coucher nous savions qu’il était important de se lever tôt. Mais notre cerveau conscient du matin n’est pas du tout dans les mêmes conditions que notre cerveau conscient du soir. Le matin, notre cerveau réussira toujours à nous convaincre que d’autres solutions sont possibles pour retarder ce réveil. J’en suis arrivé à la conclusion qu’il ne fallait plus faire confiance à ce cerveau conscient du matin.

Le principe de la méthode que je vais vous dévoiler fait appel au pouvoir de notre cerveau inconscient qui lui ne raisonne pas mais applique aux doigts et à la lettre les instructions qu’on lui programme.

J’ai maintenant découvert et testé cette méthode simple aussi efficace que le réveil de ma mère bien que beaucoup plus douce 😉 Dorénavant, j’arrive sans aucune difficulté à sortir de mon lit quelques secondes après le déclenchement de mon réveil (réglé à 6h00). En moins d’une minute, mon cerveau est totalement opérationnel, et je ressens l’excitation de vivre la journée qui m’attend.

Comment suis-je arrivé à cette transformation? Simplement en appliquant 5 grands principes:

Principe n°1: La motivation

Tout d’abord, vous devez être motivé pour réaliser cette méthode. Beaucoup de gens lisent et écoutent toutes sortes d’informations pratiques en se disant que c’est intéressant… Mais peu d’entre eux les appliquent réellement. Je vous assure que, si vous appliquer à la lettre ce système que je vais vous dévoiler dans les lignes qui vont suivre, vous vous réveillerez le matin reposé, dynamique et de bonne humeur.

Principe n°2: Planifier sa journée la veille

Il est important que votre « cerveau du matin » soit informé de ce qu’il l’attend dans cette journée qui commence. Comme je le mentionnais plus haut, votre cerveau du matin trouvera toujours des excuses pour ne pas se réveiller totalement. Il faut donc lui donner de bonnes raisons pour le mettre en condition d’éveil. Prenez l’exemple d’un matin où vous devez impérativement vous lever à 4h00 pour prendre un avion dans le cadre d’une mission professionnelle ou d’un départ en vacances. En règle général, nous n’avons aucune difficulté pour sortir du lit. Parfois même, nous sommes réveillés quelques minutes avant la sonnerie du réveil. Il est donc important d’avoir de bonnes raisons de se lever et d’être conscient des conséquences d’un réveil trop tardif amenant à la fameuse « panne de réveil ». Il est donc crucial dans un premier temps de planifier sa journée et de trouver des raisons pertinentes de se lever. Cette habitude est d’ailleurs fortement conseillée dans la gestion de notre temps pour augmenter notre efficacité.

Principe n°3: Se lever toujours à la même heure

Afin de respecter son cycle biologique, il est important de respecter ce principe. Notre organisme est soumis à différents rythmes tels que le rythme circadien (jour/nuit) et le rythme ultradien (cycles du sommeil). Ces cycles dépendent de nombreux paramètres et il est important de faire en sorte que notre heure de réveil se situe dans une phase adéquate de notre cycle de sommeil. Lorsque l’on dort, nous alternons entre différentes phases: micro-éveil, le sommeil lent et le sommeil paradoxal. Ces 3 phases vont correspondre à un cycle de sommeil qui peut durer entre 60 et 120 minutes en fonction des gens. Il est toujours plus judicieux de mettre son réveil à la fin ou au début d’un cycle, en période de micro-éveil ou en sommeil paradoxal. Se réveiller en plein milieu d’un cycle, c’est-à-dire en plein sommeil lent, est très difficile et plus particulièrement dans des phases profondes de ce sommeil lent. Pourquoi? Parce qu’à ce stade de sommeil, notre activité cérébrale est très lente alors qu’elle est très rapide pendant les autres phases du cycle.

Il est donc pertinent d’avancer ou de retarder de quelques dizaines de minutes son heure de réveil et d’être à l’écoute de ses sensations. Il n’est pas rare que d’avancer son heure de réveil d’un quart d’heure puisse être moins douloureux que de le retarder du même temps. C’est d’ailleurs ce qu’il se passe lorsque l’on éteint son réveil et que l’on décide de rester juste quelques minutes au lit avant de se lever. Très souvent, nous retombons dans les bras de Morphée et nous débutons un nouveau cycle. Le réveil sonne à nouveau alors que nous avions débuté un cycle. Se réveiller alors que nous sommes en sommeil lent est très difficile. Prenez donc soin de vous réveiller tous les jours à la même heure afin d’habituer votre cerveau à ce que ce réveil soit réglé sur la fin d’un cycle de sommeil.

Principe n°4: Programmer son subconscient

Cette étape est le coeur de cette méthode car elle va consister à conditionner votre cerveau à se réveiller dans les meilleures conditions. Vous allez en quelque sorte « hacker » votre cerveau conscient en allant directement donner les instructions à votre inconscient. Vous allez procéder à ce que l’on appelle un conditionnement Pavlovien. Ci-dessous l’explication de ce conditionnement extrait de Wikipedia:

« Ce conditionnement se base sur un réflexe conditionnel mis en évidence par Ivan Petrovitch Pavlov qui lui a donné son nom. À partir de 1889, le physiologiste montra que si l’on accoutumait un chien à accompagner sa nourriture d’un stimulus sonore, ce dernier pouvait à la longue déclencher la salivation de l’animal sans être accompagné de nourriture. En fait, il est démontré que la sécrétion de la salive peut être provoquée par un contact direct avec la nourriture ou par un stimulus lié à celle-ci, tel un son de cloche par exemple. Pavlov a fait considérablement avancer les recherches sur les réflexes conditionnels. Ces réflexes peuvent s’apparenter à une réaction involontaire, non innée, provoquée par un stimulus extérieur. Pavlov a développé la théorie selon laquelle les réactions acquises par apprentissage et habitude deviennent des réflexes lorsque le cerveau fait les liens entre le stimulus et l’action qui suit. »

Sur la base de ce grand principe qui n’est plus à démontrer, vous allez réaliser un conditionnement pavlovien de votre réveil:

Le réveil sonne = je me lève immédiatement plein d’énergie.

Comment faire:

1. Faites comme si vous alliez vous coucher. Il est important que vous soyez dans les mêmes conditions. Il est donc important de préparer votre rituel du coucher. Régler votre réveil afin qu’il sonne dans les 5 minutes qui suivent. Allongez-vous et faites comme si vous alliez vous endormir. Respectez bien ces 5 minutes car, si vous allongez ce compte à rebours, vous risqueriez de commencer un cycle de sommeil, ce qu’il ne faut surtout pas faire.

2. Une fois que le réveil sonne, remuez vos jambes afin de faire circuler votre sang. Prenez une bonne inspiration et soufflez énergiquement. Etirez-vous totalement en contractant vos muscles. Puis levez-vous et allez vous mettre un peu d’eau froide sur le visage. Mettez-vous alors dans les conditions d’un début de journée, étant prêt à prendre votre petit déjeuner, vous habiller ou aller vous laver… Répétez cet exercice 2-3 fois par jours pendant au moins une semaine (week-end compris) telle une série d’exercices musculaires (pompes/abdo/steps/etc…).

3. A la fin de l’exercice, réglez votre réveil sur l’heure normale de votre réveil et endormez-vous paisiblement en ayant la conviction que le lendemain matin, vous reproduirez inconsciemment ce comportement au déclenchement de votre réveil. Il est difficile de prédire combien de temps cela prendra pour que votre cerveau applique ce conditionnement. Des recherches en psychologie montrent qu’une habitude est solidifiée en 21 jours. Mais je peux vous assurer que, déjà au bout de quelques jours, vous ressentirez les effets.

Alternative pour les personnes qui ont des difficultés à s’endormir: 

Si vous avez habituellement des difficultés à vous endormir le soir, je vous conseille de faire cet exercice à un autre moment de la journée pour ne pas rendre plus difficile l’endormissement. Il est néanmoins plus efficace de faire cette exercice dans les conditions du coucher car il sera conditionné à votre rituel du coucher. Si vous avez néanmoins des difficultés à vous endormir, vous pouvez appliquer les astuces que je vous dévoile dans mon coaching gratuit.

Une autre alternative pour les personnes qui auraient du mal à s’endormir après cet exercice est de le réaliser mentalement. Pour cela, allongez-vous dans votre lit et détendez-vous. Prenez quelques inspirations profondes et expirez profondément tout en détendant chaque partie de votre corps. Ressentez votre corps reposer lourdement sur le matelas. A chaque expiration, vous vous enfoncez davantage dans votre matelas. Au terme de quelques minutes de détente, imaginez vous dans votre lit le matin au déclenchement de votre réveil. Il est important pour que le conditionnement soit le plus efficace possible que vous fassiez intervenir tous vos sens: visualisez vous dans ce lit, le réveil prêt à sonner. L’heure du réveil indique 5h59 et vous savez que le réveil va sonner à 6h00. Vous ressentez la couette sur votre peau et sentez son odeur. Tout à coup il est 6h00, le réveil se déclenche. A cet instant vous allez réaliser l’exercice mentionné en point 2 (ci-dessus) mais mentalement. Prenez toujours soin de bien faire intervenir vos 5 sens dans chacun de vos mouvements. Réalisez cette opération 2-3 fois également jusqu’à ce que le sommeil vous emporte. il est impératif que ce conditionnement mental soit le plus réel possible. Pourquoi? Parce que notre inconscient ne fait pas la différence entre une expérience vécue et une expérience imaginée intensément.

Principe n°5: Respecter une bonne hygiène de sommeil

Une bonne hygiène de sommeil reste indispensable pour avoir un sommeil de qualité au cours de la nuit. Cette méthode ne servira à rien si vous ne respectez pas également quelques principes de base. Je vous invite donc à regarder mes vidéos gratuites dans lesquelles je vous dévoile 13 astuces pour faire de votre sommeil votre allié de la journée. N’oubliez pas que si vous voulez vivre des journées à 100% de vos moyens, restez dynamique, énergique, zen et performant, prêt à toutes les aventures sans ressentir la fatigue, surtout prenez soin de votre sommeil.

Je vous encourage vraiment à tester cette méthode si vous en avez assez de vous réveillez fatigué, irrité et de mauvaise humeur. Je vous assure que ça marche et que cela pourrait bien changer votre vie.

Si vous avez aimé cet article, merci de le partager en cliquant sur les liens des réseaux sociaux à gauche. Merci !!!