Réussir à trouver le sommeil pendant l’arrêt du tabac

tabac sommeil

Parmi les nombreux perturbateurs de notre sommeil, il en existe un qui est souvent difficile à éliminer: la cigarette ! Vous faites peut-être parti de ces fumeurs qui s’allument une dernière cigarette avant d’aller se coucher. Ce moment est peut-être même privilégié comme un sas de décompression avant de terminer sa journée. Peut-être même qu’il vous arrive de vous réveiller dans la nuit, victime d’insomnie et qu’il vous vient l’idée de fumer une cigarette pour attendre le sommeil. Malheureusement, la nicotine contenue dans cette cigarette ne fera que vous éloigner des bras de Morphée. Et peut-être même qu’à force de répéter ce comportement, vous allez conditionner votre cerveau à vous réveiller chaque nuit pour obtenir cette dose de nicotine dont vous avez besoin. En effet, la nicotine est addictive et excitante. Elle va accélérer votre rythme cardiaque et augmenter votre pression artérielle, ce qui est très défavorable à l’endormissement.

Alors, si vous êtes fumeur et que vous subissez chaque jour les conséquences de votre manque de sommeil, pourquoi ne pas vous décider à arrêter de fumer? Arrêter de fumer vous apportera un meilleur sommeil mais également:

  • Une meilleure activité cardiaque.
  • Une meilleure oxygénation de vos cellules
  • Une diminution des risques d’infarctus du myocarde
  • Une diminution des risques d’accident vasculaire cérébral
  • Une diminution des risques de cancer du poumon
  • Une meilleure respiration et une meilleure élimination des déchets par les poumons
  • Un meilleur odorat et goût
  • Une espérance de vie augmentée

Mais alors comment faire pour arrêter de fumer et retrouver le sommeil?

Pour répondre à cette question, je vais laisser ma plume à Axel, un ancien gros fumeur. Après de longues années de tabagisme, il a réussi à arrêter de fumer (non sans mal…) et sa dernière cigarette remonte au 1er Octobre 2010. Aujourd’hui, c’est un véritable bonheur pour lui de passer chaque journée sans fumer une seule cigarette. Suite à cette réussite, il souhaite que chacun puisse comme lui se libérer de cette contrainte, c’est pourquoi il a créé un blog www.dernierecigarette.com afin de partager son expérience et ses conseils.

Dans les lignes qui suivent, Axel nous fait le privilège de donner quelques conseils clés pour toutes les personnes qui ont des problèmes de sommeil et qui souhaitent arrêter de fumer.

Certaines personnes ont naturellement plus de mal à dormir que d’autres, peut-être est-ce votre cas. Des facteurs extérieurs peuvent influencer la qualité de votre sommeil, comme votre literie, la température ou bien le bruit environnant. Il existe également certains bouleversements dans votre quotidien qui peuvent avoir un effet néfaste sur la qualité de vos nuits, par exemple commencer à arrêter de fumer.

Les études récentes de l’INPES (Institut national de prévention et d’éducation pour la santé) révèlent que la France compte environ 35% de fumeurs. Cela signifie que plus d’une personne sur trois fume régulièrement des cigarettes. Evidemment nombreux sont ceux qui essayent de se détacher de cette addiction. Je suis moi-même un ancien fumeur et j’ai été confronté à cette situation. On estime qu’environ 500 000 personnes essayent chaque année d’arrêter de fumer.

Malheureusement seul un faible nombre y parvient réellement. En effet, le pouvoir addictif de la nicotine est extrêmement fort. De plus, l’arrêt du tabac provoque de nombreux désagréments : Irritabilité, prise de poids, stress, anxiété, sensation de manque.

Ces différents éléments vont contribuer à dégrader vos nuits et peuvent même vous empêcher de trouver le sommeil. Nous allons donc voir ensemble plusieurs solutions pour réussir à retrouver le sommeil et passer de bonnes nuits tout en arrêtant de fumer.

1. Sport et sevrage tabagique

Lorsque l’on interroge les fumeurs qui essayent de se détacher de la cigarette et qu’on leur demande les raisons qui les ont motivés à sauter le pas, quatre reviennent principalement :

  • Pour la santé
  • Par souci d’économie
  • Suite à la demande d’un proche
  • Défi personnel

sport sommeil

Si j’ai mis la santé en premier dans cette liste ce n’est pas un hasard, il s’agit de la raison principale qui pousse les fumeurs à arrêter de fumer.

Il est intéressant de coupler son sevrage tabagique avec la reprise du sport. Evidemment en y allant doucement au départ, ce n’est pas la peine de se fixer pour objectif de courir un marathon deux mois seulement après son arrêt du tabac. En revanche, se remettre au sport progressivement et à son rythme va permettre au corps de se purifier de toutes les toxines laissées par le tabac. De plus, reprendre un sport en arrêtant de fumer va permettre de prendre conscience du regain d’énergie et de l’amélioration de ses conditions physiques qui sont les conséquences de l’arrêt du tabac. L’idée est de rentrer dans un cercle vertueux :

  • Moins vous fumez, meilleur vous êtes au sport
  • Meilleur vous êtes au sport, moins vous avez envie de fumer

Cependant il ne s’agit pas ici du seul avantage de la reprise d’une activité sportive. Avoir une dépense physique dans la journée permet de lutter contre plusieurs effets désagréables de l’arrêt du tabac que nous avons évoqué plus haut. Vous allez réduire votre stress, limiter votre prise de poids et vous trouverez le sommeil plus rapidement.

Il est toujours plus facile de tomber dans les bras de Morphée quand votre corps est fatigué physiquement. N’hésitez donc pas à suivre ce conseil si vous avez du mal à dormir pendant votre sevrage tabagique.

2. Patchs à la nicotine de 24h

Le patch appartient à la grande famille des substituts nicotiniques. Au même titre que les comprimés à mâcher ou les pastilles à sucer, il va libérer en continu dans votre corps de la nicotine pour vous permettre de diminuer la sensation de manque.

Il existe différents patchs, notamment en termes de dosage afin de pouvoir affiner au mieux la quantité de nicotine dont vous avez besoin en fonction de votre degré d’addiction.

Cependant il existe deux grandes familles de patchs : ceux qui durent 16 heures et ceux de 24 heures.

Toute l’astuce réside dans ce choix. Je m’explique. Les patchs de 16 heures se collent généralement sur le corps le matin et vous permettent de tenir toute la journée. Ensuite vous le décollez le soir avant de vous coucher. Cependant, vous voyez que dans cette situation vous n’avez plus cet apport en nicotine au cours de votre nuit. Or c’est ce dernier qui vous permettait de calmer la sensation de manque.

Ainsi, il est préférable si vous avez du mal à dormir à cause de votre arrêt du tabac de privilégier les patchs de 24h que vous garderez pendant votre phase de sommeil. Ayant toujours une diffusion de nicotine pendant la nuit, vous ressentirez moins le manque et aurez donc un repos plus paisible.

3. Lire un livre plutôt que fumer une cigarette

Ce qui est le plus difficile lorsqu’on arrête de fumer c’est que la sensation de manque devient tellement forte qu’elle vous obnubile complètement et que vous ne pensez qu’à une seule chose : fumer une cigarette ! Cette idée tourne en boucle dans votre tête et vous n’arrivez pas à vous en échapper.

Si vous avez en plus du mal à dormir, difficile de ne pas craquer dans ces conditions…

La lecture constitue votre porte de sortie car vous allez pouvoir faire coup double en réglant ces deux problèmes simultanément. Vous allez comprendre pourquoi…

lecture sommeilLa lecture à cette force de captiver votre esprit, votre imagination, votre concentration. Il vous est peut-être déjà arrivé de dévorer un livre sans voir les heures passer. C’est exactement ce qu’il vous faut pendant votre sevrage tabagique pour éviter de penser à la cigarette.

En plus de vous aider à penser à autre chose qu’à fumer, la lecture avant de se coucher, de nombreuses études l’ont prouvé, améliore grandement la qualité de votre sommeil. Rappelez-vous également qu’il est préférable de lire un livre papier plutôt qu’un e-book sur une tablette, en effet les appareils et les écrans ne sont pas bons pour le sommeil.

Vous savez maintenant tout ce qu’il faut faire pour concilier arrêt du tabac et sommeil de qualité. Vous n’avez plus aucune excuse pour ne pas sauter le pas et arrêter de fumer complètement.

Si vous avez aimé cet article, merci de le partager en cliquant sur les liens des réseaux sociaux à gauche. Merci !!!